doully 
l’addiction, c’est pour moi !

À la naissance de Doully, ses trois marraines les fées
se penchèrent sur son berceau.
La première lui dit : « Je t’insuffle l’amour du théâtre et
de la tragédie » ; la seconde lui fit don de la volonté d’y arriver ;
la troisième qui revenait d’une soirée beaujolais nouveau,
se prit les pieds dans sa cape en s’approchant du berceau et dit : « Ah merde, j’ai encore trop picolé ».

L'ADDICTION, C'EST POUR MOI !

Du théâtre il y en eut énormément... De la fête aussi, beaucoup... Puis elle s’exile 10 ans en Espagne, où une nuit de janvier 2016, sa troisième marraine, la fée Bourrée, vient la voir en songe et lui dit entre deux verres de sangría : « Reviens à Paris, j’ai une idée de spectacle »...

Ça s’appellerait « L’Addiction c’est pour moi..." !!!